Falafel

le

En cuisine j’ai mes « périodes », je pense que ça doit parler à certains… Ce sont des périodes où j’ai l’impression de découvrir ou re-découvrir un aliment, que je vais cuisiner à toutes les sauces. Puis il va tomber dans l’oubli, revenir, et ainsi de suite. Bref, c’est un peu comme la mode. Ma trouvaille de ces derniers mois c’est indiscutablement le « pois chiche ». En houmous, en salade, en purée, en boulettes… !

Le pois chiche cru c’est aussi une vraie découverte. Son odeur m’a d’ailleurs brutalement ramenée en enfance, lorsque je jouais à la dînette avec ma copine Justine. On jouait avec des pois chiches en guise d’aliment; c’était ludique, et on ne risquait pas de manger nos préparations dures comme de la pierre !

C’était la parenthèse « anecdote », passons en cuisine. J’ai choisi de réaliser des falafels natures. Originaires du Liban, d’ Egypte, d’Israël, on les apprécie en accompagnement de « mezze », avec du pain pita, du taboulé libanais, des sauces au yaourt… Contrairement aux idées reçues, les falafels peuvent être réalisés sans passer par la case friture; une cuisson au four est faisable !

Pour environ 20 boulettes :

200 g de pois chiches cuits / 50 g de farine de riz/ 1 oignon nouveau/ 1 c à c de cumin/ 5 tiges de coriandre (je n’en avais pas j’ai mis du persil à la place)

Dans le bol de votre mixeur, placez les pois chiches, l’oignon, le cumin, les herbes, la farine. Mixez le tout. Attention, ne mixez pas trop longtemps, vous obtiendrez de la purée; le mélange doit être suffisamment compact pour pouvoir former des boulettes à la main. Formez vos boules à la main jusqu’à épuisement de la pâte. Déposez-les sur une plaque chemisée allant au four. Parsemez d’un filet d’huile d’olive. Enfournez pour 20-25 min au four à 200 degrés. A mi-cuisson, retournez vos boulettes et parsemez-les à nouveau d’huile d’olive.

En accompagnement, je vous propose de réaliser des sauces maison au yaourt, ou à la faisselle de brebis (encore meilleur!).

Sauce sésame : 1 faisselle de brebis / 2 c à s de tahini / 1/2 jus de citron / persil / sel et poivre
Sauce menthe : 1 yaourt nature/ 5 feuilles de menthe ciselées / 1 c à s d’huile d’olive / sel et poivre

Vous pouvez déguster vos falafels à l’apéritif, ou en plat principal accompagné d’une salade composée, d’un taboulé, ou de pain pita. Si comme moi vous êtes des petits mangeurs, n’hésitez-pas à congeler vos falafels encore crus; ils feront votre bonheur pour les soirées en manque d’inspiration.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s