La brioche tressée

« Qu’ils mangent de la brioche! » aurait dit Marie Antoinette dans Les Confessions (1782) de Jean-Jacques Rousseau. « Enfin je me rappelai le pis-aller d’une grande princesse à qui l’on disait que les paysans n’avaient pas de pain, et qui répondit : Qu’ils mangent de la brioche.« 
La brioche c’est un luxe Madame. Je viens d’en faire la douloureuse expérience, puisque, songez-y, il m’a fallu 24 heures pour façonner ma brioche, qui a disparu en deux bouchées.

Brioche tressée maison

Plus sérieusement, j’ai a-do-ré préparer ma première brioche tressée : suivre étape après étape, voir la pâte changer, se transformer, dorer, puis fondre sous la dent. Impossible de garder cela pour moi; je vous livre cette recette qui m’a apporté joie et bonheur.

Brioche tressée pour 4 personnes :

250 g de farine (T 55) / 100 ml de lait / 1 œuf / 25 g de sucre glace / 30 g de beurre /
3,5 g de sel / 10 g de levure de boulanger

Temps de repos : 1 H 00 / une nuit au frais / 1 H 00
Cuisson : 20-25 min
Température du four : 150 degrés

Pas de panique, cette recette est très simple, le secret c’est le temps de repos (« Le temps est sage, il révèle tout », disait le mathématicien Thalès).

JOUR 1

  1. Mélangez le lait, la levure et les œufs dans un saladier. Réservez.
  2. Coupez le beurre en petit dés. Réservez.
  3. Mélangez la farine, le sucre glace (petit astuce, si vous n’en avez pas, inutile d’en acheter; passez votre sucre au blender, il va se transformer tout seul !), le sel dans un saladier. Formez un puits.
  4. Versez le mélange lait, levure, œufs dans le puits. Mélangez, petit à petit, à l’aide d’une fourchette, en partant de l’intérieur vers l’extérieur, jusqu’à obtention d’une pâte homogène.
  5. Pétrissez la pâte sur un plan de travail fariné pendant 15 à 20 min. Pour celles et ceux qui disposent d’un robot ou Thermomix, vous pouvez actionner le mode « pétrir ».
  6. Lorsque la pâte est bien élastique, ajoutez le beurre. Pétrissez à nouveau jusqu’à incorporation totale. Vous pouvez également ajouter quelques gouttes d’arôme « fleur d’oranger » .
  7. Votre pâte est prête. Disposez-la dans un saladier, avec un linge humide au dessus. C’est l’heure de la première « levée ». Placez le saladier proche d’une source de chaleur ( 20 à 28 degrés étant l’idéal) pendant 1 H 00-1 H 30.
  8. Au terme de la levée, il faut maintenant « dégazer » la pâte ( autre petite astuce). Cela consiste à faire échapper l’air prisonnier de la pâte. Pour ce faire, il suffit d’enfoncer son poing dans la pâte à plusieurs reprises. C’est fait ? C’est parti pour une nuit au frais ! (Mettez votre pâte au frigo si vous préférez)

JOUR 2

Si vous voulez que votre brioche soit prête pour le petit-déjeuner et épater la galerie, mettez le réveil 1 h 30 avant tout le monde !
1. Sortez la pâte du frigo; normalement, elle a doublé de volume.
2. Dégazez à nouveau.
3. Étalez votre pâte sur un plan de travail fariné ou sur un tapis anti-adhérant (ce qui vous évitera d’ajouter trop de farine).
4. Étalez la pâte en format rectangle. Dans la longueur, coupez trois bandes. Joignez les deux côtés de chaque bande, dans la longueur. Soudez à la main, roulez la bande de manière à obtenir un joli boudin. Répétez l’opération avec les autres bandes. Attachez les extrémités des boudins par le haut, et commencez à tresser. Attention à ne pas trop serrer la tresse, la pâte va monter une deuxième fois ! J’ai fait un petit dessin pour vous aider :

5. Votre tresse est prête pour une deuxième levée. C’est parti pour 1 H 00 proche d’une source de chaleur.
6. Pendant ce temps préparez un jaune d’œuf, 5 cl de lait, 1 c à c d’huile de pépins de raisins (l’huile est facultative, cela apporte juste la brillance).
7. Au terme de la levée, badigeonnez votre brioche de la préparation précédente à l’aide d’un pinceau alimentaire.
8. Enfournez à 150 degrés pendant 20-25 min. J’ai laissé ma brioche exactement 23 minutes. Pour savoir si elle est cuite à cœur, plantez un couteau ; la pointe doit ressortir sèche.

Vous êtes arrivés au bout ? Bravo. Oui vous pouvez vous féliciter !
Que vous soyez seul ou accompagné, la satisfaction que cette brioche va vous apporter ne vous fera pas regretter le réveil. Alors bon appétit !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s